Utiliser les énergies renouvelables

Les travaux de rénovation et de construction impliquent aujourd'hui l'utilisation d'équipements ayant recours aux énergies renouvelables. Le prix de l'énergie au kWh n'est pas le même selon le type d'énergie. Nous tenons à jour un Argus des énergies pour vous informer de l'évolution des tarifs.

tableau

Découvrez leur principe de fonctionnement en cliquant sur les liens suivants.

Solaire thermique

Produire de l’eau chaude sanitaire ou chauffer son logement

Les panneaux solaires thermiques transforment le rayonnement du soleil en chaleur. Le principe est simple : à l’intérieur d’un panneau se trouve un réseau de tuyaux contenant un fluide caloporteur. Avec le rayonnement solaire, le panneau agit comme une serre, le fluide monte en température et réchauffe un ballon d’eau chaude ou une chaudière placés dans la maison.

Contrairement aux idées reçues, le rayonnement solaire mesuré en Haute-Normandie est largement suffisant pour rendre une installation solaire thermique efficace et rentable.

Solaire photovoltaïque

Produire sa propre électricité

Pour produire de l’électricité, on utilise des panneaux photovoltaïques. Composés d’une multitude de capteurs, ils convertissent le rayonnement solaire en électricité. Grâce à un onduleur, le courant continu produit est transformé en courant alternatif possédant les mêmes caractéristiques que celles du réseau national. On peut alors utiliser directement cette électricité ou la revendre à EDF. Deux compteurs sont installés : l’un mesure ce que vous produisez et l’autre ce que vous consommez.

Contrairement aux idées reçues, le rayonnement solaire mesuré en Haute-Normandie est largement suffisant pour rendre une installation solaire efficace.

Pompe à chaleur

Une pompe à chaleur a un mode de fonctionnement proche d’un réfrigérateur : dans ce dernier, la chaleur est prélevée à l’intérieur de l’appareil, puis rejetée à l’extérieur.

Dans une pompe à chaleur, c’est l’inverse : la chaleur est prélevée dans l’environnement extérieur puis transmise à l’intérieur du logement, qui se réchauffe.

Géothermie verticale ou horizontale ?

La pompe à chaleur valorise les calories contenues dans le sol ou dans l’eau des nappes phréatiques par le biais de sondes ou de forages installés à la profondeur requise pour que la température soit toujours suffisante et constante tout au long de l’année. Les capteurs énergétiques peuvent être placés horizontalement ou verticalement : on parle donc de géothermie horizontale ou verticale.

Géothermie ou aérothermie ?

Si l’énergie puisée ne provient pas du sol mais de l’air ambiant extérieur, on parle alors d’aérothermie. Le principe de fonctionnement est identique à celui de la géothermie.

Le choix d’un équipement dépend donc principalement des caractéristiques de votre terrain (surface, type de sous-sol ...).

Bois énergie

La biomasse constitue l’ensemble des matières organiques produites grâce à l’énergie solaire. Elles peuvent ensuite devenir une source d’énergie à l’instar du bois, principale matière organique utilisée aujourd’hui et deuxième énergie renouvelable en France. Si l’on respecte quelques précautions de stockage, il s’agit d’un combustible de bonne qualité.

Le bois dispose d’avantages non négligeables. C’est une énergie renouvelable et abondante qui peut être disponible localement (un tiers du territoire de la Métropole est ainsi recouvert de forêts).

Cependant, vérifiez bien que la filière d’approvisionnement choisie est proche de chez vous : rien ne sert de privilégier le chauffage au bois pour votre logement si vous faites venir le combustible de plusieurs centaines de kilomètres.

Bien que la bûche soit la plus utilisée, le combustible « bois » a des origines variées (sciure, écorce, copeau, découpe, emballage...) et des formes d’utilisation nouvelles (granulés, plaquettes ...).

Le choix de votre équipement (inserts, poêles ou chaudières) doit dépendre de vos besoins (chauffage de base ou appoint), de la surface à chauffer et de la proximité de la filière d’approvisionnement.